MAIN A MAIN, UNE MARCHE AVEC ET POUR CAMILLE LICHTENSTERN
JUILLET 2018

 

Deux par deux et main dans la main nous avons traversé les ruelles étroites de Payerne afin de permettre à chacun de toucher les différentes façades des bâtiments de la ville. La froideur du fer du pont, le crépis d’une maison ou la roche de l’abbatiale, multiples sensations dans une main et la présence intime de la main de son/ sa partenaire dans l’autre . Une marche sensorielle et intime.


Two by two and hand in hand we crossed the narrow alleys of Payerne to allow one or the other to touch the various facades of the buildings. The coolness of the iron of the bridge), plaster of a house or the rock of the abbey church, the multiple sensations in a hand and the intimate presence of the hand of  his or her partner in the other one. A sensory and intimate walking. 

 



photographies: Claude Hofer